jeudi 11 juin 2015

Le panier de la marchande au crochet... viandes, poissons et fromage

Comme vous l'aurez compris, je suis accro aux plateaux gourmands ! Tricotés, crochetés... j'ai envie de tout faire, je me régale et me délecte (je ne sais pas d'où vient cet engouement et me demande même pourquoi je deviens presque hystérique quand je sélectionne les modèles et me mets à l’œuvre).
Après les fruits et légumes l'an dernier, j'ai décidé cette année de m'attaquer aux viandes et poissons. A l'appel du roastbeef qui me clignait de l’œil depuis un bail ! 
Allez savoir pourquoi. Je ne suis même pas très viande, surtout la rouge, qui doit être cuite comme de la semelle pour que j'arrive à la manger.



Un de mes livres de chevet pendant quelques temps 
a été le merveilleux livre de Nathalie Petit,  
Le panier de la marchande au crochet.
De quoi crocheter, un étal, une boutique ! De l'entrée au dessert, tout y est.
Tous les modèles que j'ai crochetés sont issus de cet ouvrage.
 

La première difficulté est de trouver les laines ou les cotons qui permettent d'être au plus proche de la réalité. J'ai pioché dans mes restes certes mais j'ai parfois cherché assez longtemps certaines couleurs en magasin. J'ai réalisé tous les modèles avec un crochet N°3 et j'indique en légende des photos la laine ou le coton utilisé. La bourre est de la ouate ou du kapok. 
Aucune difficulté technique particulière. Les explications de la créatrice sont très claires. Ce sont les finitions qui demandent du temps, à l'occasion de la patience. 

 

C'est parti pour le menu viandes, œuf et poissons de la semaine !
Rosbeef en Merino 120 Lang Yarns

Petite pintade fermière en Merino 120 Lang Yarns

Saucisson entamé en Merino 120 Lang Yarns et (Vi)laines (tranche entamée)
Saucisse de Lorraine en (Vi)laines

 
Oeuf au plat en coton Golf Lang Yarns et frites en Merino 120 Lang Yarns
Saumon en coton Sunny Cheval Blanc
Sardine et crevette en coton Sunny Cheval Blanc



Petits extras


Le camembert fermier en Merino 120 Lang Yarns



Le Bretzel
Petite séquence émotion, la laine que j'ai utilisée pour tricoter le bretzel vient d'une pelote de ma mère qui nous a quittée depuis longtemps. Quand je tricote pour ses petits enfants, il est rare qu'il n'y ait pas un petit quelque chose que j'ai gardé. Un bouton, un peu de laine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire